Le métier – la formation en IFMEM

Le Métier de Manipulateur en Electroradiologie Médicale (MERM)

MANIPULATEUR D’ELECTRORADIOLOGIE MEDICALE

Le manipulateur en électroradiologie médicale (MERM) est un professionnel du paramédical. Il réalise principalement des examens radiologiques sur prescription médicale.

Observer l’importance d’une fracture, vérifier la bonne santé des poumons, déterminer l’évolution d’une tumeur : tout cela passe par des bonnes pratiques que le manipulateur d’électroradiologie médicale doit mettre en place, ainsi qu’à la cohérence de son raisonnement clinique, afin de pouvoir réaliser des clichés radiologiques idéals à l’interprétation du médecin.

Il va être amené à passer par trois types de spécialités :

  • De l’imagerie conventionnelle (Radiographie, IRM, Scanner, Mammographie, Échographie ou radiographie au bloc opératoire)
  • De la médecine nucléaire (Scintigraphie, TEP Scan)
  • Et de la Radiothérapie (utilisé pour détruire des cellules cancéreuses)

Le manipulateur radio est aussi habilité à réaliser certaines interventions comme l’injection de liquide de contraste, ainsi qu’à prodiguer divers traitements, notamment dans le domaine de la radiothérapie.

SES MISSIONS PRINCIPALES

  • Identifier le type d’examen radiologique prescrit et vérifier les conditions de faisabilité auprès de la personne (état de santé, traitement en cours, prémédication).
  • Préparer les accessoires (films, caches, matériel médico-chirurgical, etc.) et informer la personne sur le déroulement de l’examen.
  • Installer la personne, positionner l’appareil de radiologie.
  • Réaliser des clichés d’imagerie médicale (radiologie conventionnelle, IRM, scannographie, etc.) de diagnostic ou de dépistage de pathologie selon la prescription médicale.
  • Intervenir dans la mise en place de traitements thérapeutiques (radiothérapie, curiethérapie).
  • Surveiller les réactions, la tolérance de la personne lors de la réalisation de l’examen radiologique et intervenir si besoin.
  • Développer un cliché médical.
  • Surveiller les réactions, la tolérance de la personne lors de la réalisation de l’examen radiologique et intervenir si besoin.
  • Contrôler la qualité d’un cliché médical avant remise au radiologue.
  • Renseigner des documents médico-administratifs.
  • Définir des besoins en approvisionnement et passer la commande adéquate.
  • Vérifier le fonctionnement des appareils et informer le service maintenance, le responsable en cas de dysfonctionnement, etc.

FICHES METIER

Fiche métier ONISEP – Manipulateur d’Électroradiologie Médicale Diplômé d’Etat

Fiche métier Fonction Publique Hospitalière Manipulateur d’Électroradiologie Médicale 

Répertoire National des Certifications Professionnelles – DE Manipulateur d’Electroradiologie Médicale 

 

Mise à jour le 21/02/2024

Objectifs de la Formation MERM

Le référentiel de formation de manipulateur d’électroradiologie médicale a pour objet de professionnaliser votre parcours. Vous allez construire progressivement les éléments de vos compétences à travers l’acquisition de savoirs et savoir-faire, attitudes et comportements spécifiques à l’exercice de la profession d’infirmier.

Vous serez amené à devenir un praticien autonome, responsable et réflexif, c’est-à-dire un professionnel capable d’analyser toute situation de santé, de prendre des décisions dans les limites de votre rôle et de mener des interventions seul et en équipe pluriprofessionnelle. Vous développerez des ressources en savoirs théoriques et méthodologiques, en habiletés gestuelles et en capacités relationnelles. Vous établirez votre portefeuille de connaissances et de compétences et préparerez votre projet professionnel. Vous apprendrez à reconnaître vos émotions et à les utiliser avec la distance professionnelle qui s’impose pour vous projeter dans un avenir professionnel en toute confiance et assurance, tout en développant vos capacités critiques et de questionnement. Vous développerez une éthique professionnelle vous permettant de prendre des décisions éclairées et d’agir avec autonomie et responsabilité dans le champ de votre fonction. Exercés au raisonnement clinique et à la réflexion critique, les professionnels ainsi formés sont compétents, capables d’intégrer plus rapidement de nouveaux savoirs tout en sachant s’adapter à des situations nouvelles et variées.

 

La formation se déroule sur 3 années de formation comprenant un enseignement théorique (de 2100 heures de cours et TD) complété par des stages (60 semaines de stages réparties sur 15 périodes totalisant 2100h) pluridisciplinaires (soins cliniques, imagerie médicale, médecine nucléaire, radiothérapie).

180 crédits européens à valider au bout des 3 années de formation.

 

10 compétences à travers l’acquisition de savoirs et savoir-faire, attitudes et comportements.

 

Durée de la Formation MERM

La durée de la formation MERM est de trois ans, soit au total 4200 heures, réparties en six semestres de 20 semaines chacun.

La répartition des enseignements est la suivante :

La formation théorique, 2100 heures, dont :

  • 1036 heures de cours magistraux
  • 764 heures de travaux dirigés
  • 300 heures de travail personnel guidé

La formation clinique, 2100 heures, soit 60 semaines de stages répartie de la façon suivante :

  • Semestre 1 : 6 semaines     
  • Semestre 2 : 8 semaines
  • Semestre 3 : 8 semaines
  • Semestre 4 : 12 semaines
  • Semestre 5 : 12 semaines 
  • Semestre 6 : 14 semaines   

 

Mise à jour le 21/02/2024

Méthodes Mobilisées et Modalités d’Evaluation à l’IFMEM

1-Concept: 

L’étudiant est amené à devenir un professionnel compétent, capable d’analyser toute situation de santé, de prendre des décisions dans les limites de son rôle, et de mener des interventions seul et en équipe pluriprofessionnelle.

Pour ce faire, les principes pédagogiques mis en œuvre lors de la formation permettent l’acquisition de connaissances et de savoir-faire reliés à des situations professionnelles, la mobilisation de ces connaissances et savoir-faire dans des situations de soins, et, s’appuyant sur la maîtrise des concepts, la pratique régulière de l’analyse de situations professionnelles.

L’étudiant travaille ainsi trois paliers d’apprentissage : 

  • « comprendre » : l’étudiant acquiert les savoirs et savoir-faire nécessaires à la compréhension des situations ; 
  • « agir » : l’étudiant mobilise les savoirs et acquiert la capacité d’agir et d’évaluer son action 
  • « transférer » : l’étudiant conceptualise et acquiert la capacité de transposer ses acquis dans des situations nouvelles. 

 

2-La posture pédagogique:

Le formateur se centre sur des exercices faisant le lien entre : 

  •  l’observation et les hypothèses de diagnostic 
  •  les signes et les comportements 
  • une histoire de vie et une situation ponctuelle
  •  l’état du patient et l’investigation ou le traitement
  • les contextes de ressources technologiques et les exigences diagnostiques et thérapeutiques. 

Aussi, le formateur donne les moyens d’acquérir un positionnement professionnel au travers de situations simulées ou analysées.

 

3-Les modalités pédagogiques:

Les enseignements sont réalisés sous la forme de cours magistraux, travaux dirigés, travaux personnels (rédaction de mémoire, travaux guidés ou en autonomie…) et stages. 

  • Les cours magistraux (CM) sont des cours dont le contenu est plutôt « théorique », donnés par un enseignant devant un public nombreux, généralement l’ensemble de la promotion. 
  • Les travaux dirigés (TD) sont des temps d’enseignement obligatoire réunissant de 12 à 25 étudiants en fonction des thèmes et des modalités pédagogiques. Ces temps servent à illustrer, approfondir et compléter un cours magistral en introduisant des données nouvelles qui peuvent être théoriques ou pratiques, à réaliser des exposés, exercices, travaux divers et à travailler sur des situations cliniques. Certains travaux pratiques nécessaires à la formation professionnelle, certaines recherches, études, conduite de projets ou d’actions pédagogiques entrent dans cette catégorie d’enseignement.
  • Les travaux personnels guidés (TPG) sont des temps de travail où les étudiants effectuent eux-mêmes certaines recherches ou études, préparent des exposés, des écrits, des projets ou d’autres travaux demandés par les formateurs, ou encore rencontrent leur formateur et bénéficient d’entretiens de suivi pédagogique. 

 

4-Les études de situations dans l’apprentissage 

Des situations professionnelles apprenantes sont choisies avec des professionnels en activité. Ces situations sont utilisées comme moyens pédagogiques, et sont analysées avec l’aide de professionnels expérimentés. Les étudiants construisent leurs savoirs à partir de l’étude de ces situations en s’appuyant sur la littérature professionnelle et grâce aux interactions entre leur savoir acquis et celui de leurs condisciples, des enseignants et des équipes de travail.

Ils apprennent à confronter leurs connaissances et leurs idées et travaillent sur la recherche de sens dans leurs actions. L’auto-analyse est favorisée dans une logique de « contextualisation et décontextualisation » et devient un mode d’acquisition de connaissances et de compétences. 

L’analyse des réalités professionnelles sur des temps de retour d’expérience en institut de formation (laboratoire, supervision, exploitation de stage, jeux de rôle…) est favorisée. Une large place est faite à l’étude de représentations, à l’analyse des conflits socio-cognitifs par la médiation du formateur, aux travaux entre pairs de même niveau ou de niveaux différents et à l’évaluation formative. Des liens forts sont établis entre le terrain et l’institution de formation.

 

5-MODALITES D’EVALUATION 

Les Unités d’Enseignement (U.E) font l’objet d’évaluations semestrielles selon diverses modalités : individuelle, collective, écrite, orale, en situation simulée, en stage.

L’évaluation des connaissances et des compétences est réalisée soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés. Les enseignements semestriels donnent lieu à deux sessions d’examen.

L’acquisition des compétences nécessite l’apport de connaissances par l’intermédiaire d’unités d’enseignement (U.E.) qui font l’objet d’évaluation semestrielle selon diverses modalités (individuelle, collective, écrite, orale, en situation simulée, en stage).

A l’IFMEM de Colmar, en cas de note inférieure à 10/20 une double correction est effectuée.

Chaque étudiant a la possibilité de consulter sa copie auprès du référent de l’unité d’enseignement concernée, en adressant une demande par courriel sous 72h après communication des résultats d’évaluation, dans une perspective de progression dans l’acquisition des connaissances nécessaires à l’aboutissement du projet professionnel.

 

Mise à jour le 21/02/2024

Modalités et Délais d’Accès à la formation MERM

MODALITES DE SELECTION

Via Parcoursup

Se référer à l’onglet « Inscription à la formation MERM » à la rubrique « Inscription via Parcoursup » pour connaitre les prérequis et la démarche à suivre. Les modalités de sélection sont celles de Parcoursup.

Via la Formation Professionnelle Continue

1) Se référer à l’onglet « Inscription à la formation MERM » à la rubrique « Inscription via la Formation Professionnelle Continue (FPC) » pour connaitre les prérequis et la démarche à suivre pour faire la pré-inscription.

2) Constituez et envoyez votre dossier au secrétariat de l’IFMEM.

3) Les résultats de la sélection seront communiqués dans l’onglet « Résultat de la sélection FPC MERM ». Voir dans les « Dates à retenir » ci-dessous « Affichage des admissions FPC« .

MODALITES DE REPORT

Voir l’Article 9,  de l’Arrêté du 17 janvier 2020 relatif à l’admission dans les instituts préparant aux diplômes d’Etat de pédicure podologue, d’ergothérapeute, de psychomotricien, de manipulateur d’électroradiologie médicale et de technicien de laboratoire médical et portant dispositions diverses.

DATES A RETENIR

Via Parcoursup

  • Du 17 Janvier au 14 Mars 2024 : Formulation des vœux 
  • 3 Avril 2024 : Dernier jour pour compléter son dossier et confirmer ses vœux 
  • à partir du 30 mai 2024 : Réponse sur Parcoursup
  • 11 Juin 2024 : Ouverture de la phase d’admissions complémentaire 

Via Formation Professionnelle Continue (FPC)

  • Du 29 Janvier au 27 Mars 2024 : Inscription sur le site de l’institut 
  • 27 mars 2024 à 17h00 : Date limite de réception au CFPP du dossier d’inscription FPC complet
  • 5 Avril 2024 : Affichage des admissions FPC

Rentrée en Institut de Formation de Manipulateur d’Electroradiologie Médicale

Lundi 2 septembre 2024

 

Mise à jour le 22/02/2024

Tarifs et Financement de la formation MERM

COUT DE LA FORMATION :

Frais pédagogique étudiant sous statut de Promotion Professionnelle de droit public ou privé (OPCO) : 8200€ / an 

Frais pédagogique pris en charge par la région Grand Est pour les personnes éligibles (demandeur d’emploi, poursuite d’étude)  : 7000€ / an 

Frais d’inscription universitaire à la charge de l’apprenant si non boursier : 170€ / an 

Cotisation à la Vie Etudiante et de Campus (CVEC) si non boursier : 100€ / an 

 

FINANCEMENT DE LA FORMATION POSSIBLES :

 

Les revenus et bourses possibles : 

Pour les demandeurs d’emploi : https://www.pole-emploi.fr/accueil/

Bourse sanitaire et social : https://www.grandest.fr/vos-aides-regionales/bourse-secteur-sanitaire-social/

Rémunération de fin de formation (RFF ou R2F) pour un demandeur d’emploi : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F292

 

Mise à jour le 22/02/2024

Taux d’Obtention du Diplôme de Manipulateur d’Electroradiologie Médicale

Taux Nationaux d’obtention du Diplôme d’Etat MERM

Taux de passage en 2ème année
81% tous bacs confondus (issu de Parcoursup 2024)

Taux de diplomation 
75% tous bacs confondus (issu de Parcoursup 2024)

 

Taux national d’Insertion Professionnelle des Diplômés MERM

Taux de diplômés sans emploi 
1% tous profils confondus (issu de Rapport IGAS 2020)

 

Taux d’Obtention du Diplôme d’Etat MERM de l’IFMEM du CFPP des HCC de COLMAR

Chiffres non encore disponibles à ce jour, la première rentrée ayant lieu le 2 septembre 2024.

 

Mise à jour le 22/02/2024

Débouchés, Suites de Parcours, Validation de Blocs de Compétences, Passerelles et Equivalences

Débouchés et Suites de Parcours

 

 

Validation de Blocs de Compétences

Conditions minimales de formation requises pour être employé à titre temporaire (activités d’aide-soignant) après la 1ère année de formation

  • Être inscrit dans un établissement de formation ;
  • Être admis en deuxième année en ayant obtenu 48 crédits européens dont les crédits liés aux stages ainsi que les crédits liés aux unités d’enseignement suivantes :

-UE 3.10 S1 « Hygiène et prévention des infections »
-UE 1.2 S2 « Santé publique, économie de la santé »
-UE 3.9 S2 « Pharmacologie générales et médicaments diagnostiques et radio pharmaceutiques »
-UE 4.1 S1 « Techniques de soins »
-UE 4.3 S2 « Gestes et soins d’urgences » ;

  • Avoir effectué et validé un stage de 4 semaines dans un établissement sanitaire ou médico-social, au sein d’une équipe soignante comportant au moins un aide-soignant et un infirmier, lui permettant de réaliser les activités d’aide-soignant. Ce stage peut correspondre à ceux des semestres 1 et/ ou 2.

Conditions minimales de formation requises pour l’obtention du diplôme d’État d’aide-soignant après la 1ère année de formation

  • Être titulaire de l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2 en cours de validité ;
  • Avoir effectué et validé, sous la responsabilité d’un directeur d’un institut de formation d’aide-soignant, un stage de 4 semaines permettant d’explorer les missions d’un aide-soignant ;
  • Avoir été admis en deuxième année en ayant obtenu 48 crédits européens dont les 14 crédits liés aux stages ainsi que les crédits liés aux unités d’enseignement suivantes :

-UE 3.10 S1 « Hygiène et prévention des infections »
-UE 1.2 S2 « Santé publique, économie de la santé »
-UE 3.9 S2 « Pharmacologie générales et médicaments diagnostiques et radio pharmaceutiques »
-UE 4.1 S1 « Techniques de soins »
-UE 4.3 S2 « Gestes et soins d’urgences »

 

Passerelles et Equivalences

Il n’existe pas de passerelles ni d’équivalences

 

MERM, un Métier en Tension, Une Attractivité à Renforcer

Rapport de l’IGAS 2020 :  https://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/2020-063r-rapport.pdf

 

Mise à jour le 22/02/2024

Contact IFMEM

Vous avez une autre question ?

N’hésitez pas à nous contacter

Le secrétariat est disponible :

par téléphone au 03.89.12.51.41

  • Lundi/Mardi : de 08h00 à 16h00
  • Mercredi : de 08h00 à 18h00
  • Jeudi : de 8h00 à 17h00
  • Vendredi : de 8h00 à 12h00

Par courriel à :

secifmem.ecoles@ch-colmar.fr    

 

Mise à jour le 22/02/2024